Retour à toute l'actualité

Porteur de projet

Consultez ici les réponses aux préocupations majeures du porteur de projet dans la démarche de création ainsi que les aides financière auxquelles vous pouvez prétendre autres que celles que propose Initiative Martinique :

  • Quelques idées reçues sur la création d'entreprise avec l'APCE

Une Vidéo réalisée par "Petit Poucet : l'ouvre boîte étudiant".

 

  • Les grandes étapes de la démarche de création avec l'APCE  

Fiches pratiques et informative sur les étapes de la création, et la législation: [consulter] le site de l'APCE

 

1- Avoir une idée?  

Tout projet de création d'entreprise commence par une idée.

Qu'elle naisse de votre expérience, de votre savoir-faire, de votre imagination ou d'un simple concours de circonstance, il s'agit souvent au départ d'une intuition ou d'un désir qui s'approfondit et mature avec le temps.




> Plus votre idée est nouvelle, plus vous devez vous interroger sur la capacité de vos futurs clients à l'accepter !

> Plus votre idée est classique ou banale, plus vous devez réfléchir à sa réelle utilité par rapport à l'offre déjà existante sur le marché.                                                                                      

 

2- L'étude de marché

Pourtant, l'étude de marché est négligée par de nombreux créateurs qui n'ont pas conscience de son utilité. Si elle ne représente pas un gage de succès absolu, sa vocation est de réduire au maximum les risques en vous permettant de mieux connaître l'environnement de votre future entreprise, et ainsi de prendre des décisions adéquates et adaptées : "Je connais mon marché, je suis donc capable de décider".

 

3- L'étude juridique

Cette étape consiste à donner à votre projet de création d'entreprise un cadre juridique qui lui permettra de voir le jour en toute légalité.

Le choix n'est pas aussi compliqué qu'on le pense… Quelle que soit votre activité, vous devrez opter :

– pour 
l'entreprise individuelle (EI),

– ou pour 
la création d'une société.

 

4- Les prévisions financières

Les prévisions financières doivent répondre à 5 grandes questions :

* Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer le projet ? Est-il possible de les réunir ?

* Quel est le montant minimal de ventes/prestations à atteindre au cours de la première année pour faire face à toutes les charges de l'exercice ? 

* L'activité de l'entreprise va-t-elle générer un montant de recettes suffisant pour couvrir les charges entraînées par les moyens humains, matériels et financiers mis en œuvre ? 

* Les recettes encaissées par l'entreprise tout au long de l'année permettront-elles de faire face en permanence aux dépenses de la même période ?

* L'entreprise ainsi créée peut-elle être pérenne ?  Que peut-elle être dans 3 ans ?

 

 

5- Le financement

Lorsque se pose la question du financement de la création de l'entreprise, plusieurs solutions sont à envisager selon le type d'activité ou la taille de l'entreprise  :

  • utiliser son apport personnel en mobilisant son épargne et celle de ses proches 
  • faire appel au financement participatif 
  • obtenir une subvention (attention, elles sont rares),
  • ouvrir son capital à des investisseurs 
  • solliciter un financement extra bancaire 
  • et/ou recourir à l'endettement moyen (2-7ans) ou long terme (7-15 ans)
  • recourir à la location

 

  • Le dossier du créateur d'INITIATIVE MARTINIQUE

        1- Enregistrer mon entreprise

        2- La relation avec ma banque

        3- La tenue de ma comptabilité

        4- La gestion de ma caisse

        5- La relation avec mes fournisseurs

                                       6- La relation avec mes clients

 

 

 

  • Les autres aides dont vous pouvez bénéficier :  

– Les aides de l'Etat [consulter]

– les aides du Conseil Régional de Martinique (aides régionales et fonds européens gérés par le conseil régional) [consulter]

– les aides européennes [consulter]