Intervention Eddy Louis Alexandre, parrain-bénévole: Présentation du dispositif

 

Monsieur Le Président de Région, M. Serge LETCHIMY,

Monsieur Le Vice-Président d’Initiative France, M. Jean-Pierre WORMS,

Monsieur Le Président de Martinique Initiative, M. Justin PAMPHILE,

Monsieur Le Président Fondateur de Martinique Initiative, M. Louis CRUSOL,

Monsieur Le Directeur de Martinique Initiative, M. Jean-Luc BOCLE,

Mesdames, messieurs les invités,

Bonsoir !

 

Mon propos concernant le parrainage s’articulera autour des points suivants :

–        Les objectifs du parrainage,

–        Qui peut devenir parrain,

–        Les risques du parrainage,

–        L’intérêt d’un réseau de parrainage.

 

Les objectifs du parrainage :

Ce dispositif de parrainage implique la libre adhésion du promoteur, bénéficiaire d’un prêt d’honneur octroyé par Martinique Initiative. Pas question de l’obliger car la confiance réciproque est nécessaire à la réussite de la mission de parrainage.

Il s’agit d’offrir au promoteur, une écoute et un dialogue avec un professionnel expérimenté.

Ce échange, basé sur des conseils désintéressés, permet au promoteur de sortir de son isolement, surtout en phase de lancement de son activité économique.

 

Qui peut devenir parrain ?

Le parrain doit être animé de la volonté d’accompagner et non d’assister le promoteur. Le parrain est là pour répondre aux attentes de ce dernier et l’aider dans ses périodes de doute.

Chef d’entreprise ou cadre de direction, actif ou retraité, le parrain doit être impliqué dans le tissu économique local. Car, il s’agit d’être interactif avec lui, en phase avec sa réalité, utiliser son expérience d’acteur économique et lui faire bénéficier de ses réseaux.

 

Les risques dont doit se prémunir le parrain sont les suivants :

            1 / la gestion de fait : il s’agit de conseiller, d’accompagner et non de faire, ni de faire faire !

            2 / dans le cas de mise à disposition temporaire de personnel : ce service ne doit pas être à but lucratif, ne doit pas concerner des fonctions de direction, de gestion ou d’administration !

            3 / le contenu de la mission de parrainage ne doit pas porter atteinte au droit de la concurrence : toute prestation marchande présente sur le marché local doit être exclut de la mission de parrainage !

            4 / pour le parrain, il faut être vigilant à ne pas être accusé d’Abus de Biens Sociaux en utilisant des actifs de votre entreprise dans le cadre de votre mission de parrainage !

Donc, ces missions nécessitent de la clairvoyance et du doigté de la part du parrain.

Pour faire face à tout cela et, surtout, continuer à avoir envie de parrainer, un réseau de parrains est nécessaire :

–        Un club des parrains, pour valoriser l’engagement bénévole des parrains et leur faire profiter de la formation continue et des échanges de bonnes pratiques ;

–        Etre suffisamment nombreux nous permettra de respecter la règle d’un parrain pour deux filleuls et donc, d’où notre opération de recrutement de nouveaux parrains, ce soir ;

–        Pour continuer à être aussi nombreux, les filleuls d’aujourd’hui doivent être incités à devenir les parrains de demain.

N’oublions pas que le but de ce réseau de parrains est la pérennisation de l’activité économique des promoteurs suivis par la Plate-Forme d’Initiative Locale, Martinique Initiative.

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une bonne soirée.

Share Button